Les actions du Centre se partagent depuis ses débuts entre la recherche proprement dite et l’animation didactique. Si cette dernière avait d’abord été imaginée pour valoriser et diffuser les résultats récoltés au travers des études entreprises (L’enfant à l’écoute de son village), elle a finalement connu son propre développement et s’est petit à petit émancipé des différentes recherches.

L’axe animation du CREPA s’est renforcé avec l’accueil d’étudiants en animation socioculturelle de la Haute Ecole Supérieure valaisanne (HES.SO Vs) en 2004. Occupés sur une période de cinq mois, ces stagiaires sont responsables d’un ou plusieurs projets d’animation à l’échelle locale ou régionale [formation].

C’est par ce canal que se sont développés les deux plus importants projets d’animation :

Passeport vacances

Célestin le Bouquetin

Charlotte la Marmotte