Projets passés

    Sexualité, réseaux sociaux, transformations sociales et politiques dans la région alpine (XVIIIe et XIXe siècles). Nouvelles approches à l’histoire de la sexualité

    Les historien-ne-s sont prisonniers de leurs sources, des informations dont ils ou elles disposent. Cela continue d’avoir des conséquences fondamentales sur notre perception du passé, tout particulièrement dans l’histoire de la sexualité – domaine dans lequel les informations ne sont pas seulement rares, mais le plus souvent également peu fiables.
    voir plus

    Des pistes nouvelles et prometteuses s’ouvrent toutefois dès qu’on peut exploiter des sources et des informations différentes : en se basant par exemple sur d’importantes bases de données généalogiques, qui permettent d’identifier précisément les protagonistes des comportements illicites et de les replacer dans leur contexte familial et social. de telles bases de données existent actuellement pour plusieurs communes valaisannes : à coté de celle de Bagnes, exploitée dans notre projet précédent, des fichiers très intéressants existent pour les communes de Vouvry, Sembrancher, Finhaut, Salvan, Orsières, Liddes, Vollèges, Fully, ainsi que pour la grande paroisse de Martigny. Une telle série cohérente de bases de données de cette dimension est encore presque unique en Europe et elle ont toutes été réunies dans le Registre historique de la population valaisanne (RHPV).

    Les résultats des analyses effectuées sur les communes valaisannes seront comparés avec ceux d’une étude réalisée sur la commune vaudoise de Payerne – en territoire protestant, donc – pour laquelle une base généalogique sera constituée.

    Les informations généalogiques de départ seront par la suite croisées avec des sources différentes (sources politiques, registres des tailles, actes notariés…) pour reconstruire les implications économiques sociales et politiques des personnes observées, ainsi que leurs réseaux sociaux.

    Nos travaux précédents nous permettent de formuler dix questions de recherche significatives, qui à notre sens élargissent sensiblement l’horizon des recherches sur l’histoire de la sexualité réalisées jusqu’à aujourd’hui : 

    1. La sexualité illicite : le rôle de l’Etat et de l’Eglise, normes et pratiques ; 
    2. La sexualité illicite : réalités sociales et rôle des familles ; 
    3. Comportements sexuels et mobilité ; 
    4. Sexualité et réseaux sociaux ; 
    5. Sexualité et politique ; 
    6. Sexualité et religion ; 
    7. Le déclin de la fécondité : influences politiques et culturelles ; 
    8. Sexualité, classe sociale et milieu professionnel ; 
    9. Sexualité, transformations démographiques et sociales; 
    10. Sexe et genre : la sexualité des femmes et des hommes.

    Ces questions devront être considérées attentivement à l’intérieur de chaque module de notre projet. La disponibilité de sources adéquates et les énergies à disposition devront déterminer la possibilité pratique d’approfondir chaque question en relation avec chaque cas particulier.

    Mots-clés : sexualité, histoire sociale, analyse de réseaux, Valais, Vaud, genre, mobilité, histoire politique, religion, micro-histoire.

    Migrant chez moi

    Contexte

    Ce projet est élaboré conjointement par le Centre Régional d'Etudes des Populations Alpines à Sembrancher (CREPA) et la Haute Ecole spécialisée de Suisse occidentale/Valais (HES.SO/Valais). Le CREPA a pour mission de coordonner et soutenir des activités de recherche démographique, historiques et ethnographiques sur la population locale et surtout de faire connaitre ces activités par un intense travail de vulgarisation.
    voir plus

    Le CREPA possède des sources documentaires et des archives d'une extraordinaire richesse. Ses suites généalogiques et démographiques sont considérées parmi les plus importantes d'Europe. En ce moment, une équipe dirigée par Sandro Guzzi-Heeb y conduit un projet financé par le FNS : "Femmes, hommes, parentés et réseaux sociaux dans une vallée alpine : Le Val de Bagnes (VS) entre 1700 et 1900". Comme lieu de formation et d'accueil, le CREPA a développé des relations avec la HES.SO/Valais et le département d'histoire de l'Université de Genève. Par l'intermédiaire des professeurs Gabriel Bender (HES) et François Walter (Université de Genève), des étudiants de ces deux institutions seront sollicités.

    Objectif de la recherche

    Notre projet a pour cadre géographique un territoire souvent marginalisé par les sciences sociales contemporaines et une thématique qui fait l’objet de nombreuses études et publications mais que nous souhaitons aborder sous un angle qualitatif et microhistorique. Nous voulons approcher la question du migrant à l’échelle de petites communautés plutôt qu’en milieu urbain, comme c’est plus souvent le cas. Pour ce faire, nous allons réunir les compétences de toute l'équipe de recherche : sociologie, anthropologie, micro-histoire, histoire et histoire économique et sociale. Nous nous intéresserons aux parcours individuels, aussi bien dans la durée que dans le moment présent, à l'insertion socioéconomique et aux recompositions identitaires. Pour l'époque contemporaine, des interviews seront conduits auprès de migrants étrangers de première génération qui ont fait le choix de s’installer depuis deux ou trois décennies dans les communes membres du CREPA. Cette recherche permettra d'apporter un éclairage important à la compréhension d’une région qui se construit pièce par pièce, cette fois-ci avec une perspective multifocale, interdisciplinaire et diachronique.

    L'objectif de la recherche est triple :

    1. Il s'agit d'abord de démontrer que le Valais n'est pas une île inaccessible où réside une population autochtone originale, préservée des influences extérieures. Les montagnes n'ont jamais été un obstacle. Au contraire. Les habitants de la région ont de tout temps communiqué et échangé très étroitement par-dessus les cols. Il s'agira de "faire parler les preuves accumulées", par exemple en généalogie et en démographie, ainsi que toutes les sources qui permettront d'établir les lignes de permanence et d'illustrer des parcours personnels au travers de monographies exemplaires.
    2. Il s'agira ensuite de montrer comment le migrant est modelé par la société hôte, société qu'il façonne à son tour. L’étude prévue se construit sur cette double interrogation : dans quelle mesure, les migrants s’insèrent dans la société locale et quels rôles socioculturels et économiques ils jouent. Pour l'époque contemporaine, il s’agira plus précisément d’étudier comment les acteurs pris en considération se déploient dans le tissu socio-économique local, gèrent leur double appartenance et en jouent, quels sont les problèmes auxquels ils sont confrontés selon les divers types de communauté dans lesquelles ils s’installent, mais aussi de quelle manière ils participent à la recomposition des réalités collectives de ces territoires.
    3. Il s'agira enfin de mettre à disposition de la population locale des moyens pour s'approprier ce savoir au travers d'un ouvrage grand public et d'une exposition.

    Hypothèse de recherche

    Nous proposons une perspective qui met davantage l’accent sur l'action et le regard des migrants sur les sociétés d’accueil plutôt que sur la perception de ces migrants par la population et les diverses autorités concernées. Pour ce faire, nous considérons que les problématiques de l’immigration s’incarnent dans les trajectoires particulières des migrants et que la manière d’agir de ces derniers révèlent des processus sociaux, économiques, politiques et culturels plus larges. En l'état, cette hypothèse centrale se décline en trois sous-hypothèses.

    1. malgré l'apparente homogénéité du territoire observé, les conditions d'accueil dépendent du type de communauté dans laquelle ils s'établissent ;
    2. les migrants sont des facteurs important de renouvellement de la société d'accueil ;
    3. la société locale exige du migrant la capacité de moduler ses actions et de remodeler sans cesse son identité propre.

    Méthode de recherche

    Analyse statistique dans les séries généalogiques, analyse structurel de réseaux, établissement de monographies à partir de diverses sources historiques, entretiens qualitatifs avec une vingtaine d’hommes et de femmes migrants représentatifs.

    Toponymie

    Le CREPA a été mandaté, en décembre 2007, par la Commune de Sembrancher pour recenser les toponymes communaux en vue d’une publication future. De nombreux ouvrages toponymiques ont vu le jour ces dernières années présentant des cartes topographiques et des photographies aériennes sur lesquelles étaient ajoutés les lieux-dits.
    voir plus

    Avec ce projet, l’idée est de mêler les résultats d’enquêtes sonores entreprises auprès de certaines personnes de la commune, avec des dépouillements d’archives et d’autres moyens iconographiques, tels que photographies et objets anciens. C’est cette juxtaposition qui va donner son caractère original à cette étude.

    Le premier matériel utilisé fut les anciennes archives conservées au CREPA et à la Commune de Sembrancher. Plus de cinq cents toponymes ont ainsi été recensés et proposés aux témoins qui se sont prononcés sur leur emplacement, grâce aux photographies aériennes du Service topographique suisse prises en 1957 et en 2002 (ortophotographies). De nombreuses personnes de la commune ont ainsi été questionnées sur leurs connaissances des lieux-dits communaux, mais aussi sur leurs souvenirs qui y sont rattachés. Le témoin principal reste M. Clément Métroz, ancien président et teneur des cadastres pendant de nombreuses années. Les autres témoins sont Gaston Delasoie et son épouse Louise, Christian Emonet, Jean Meunier, Stéphanie Paccolat et Guy Terrettaz. Ces témoins ont raconté les lieux-dits de leur commune en y mêlant anecdotes, souvenirs et savoirs personnels. La juxtaposition de toutes les sources a permis d’établir une liste importante de plus de 500 toponymes qui ont été soumis auxdits témoins.

    Femmes, hommes, parenté et réseaux sociaux dans une vallée alpine : le Val de Bagnes (VS) entre 1700 et 1900

    Au mois de février 2004, le CREPA a obtenu un financement de la part du au Fonds National suisse de la Recherche Scientifique (FNS) pour mener à bien une recherche intitulée Femmes, hommes, parenté et réseaux sociaux dans une vallée alpine : le Val de Bagnes (VS) entre 1700 et 1900.
    voir plus

    Ce projet est issu de la rencontre entre un Centre intimement inséré dans une réalité locale et le chercheur Sandro Guzzi qui connaît bien le Valais pour y avoir déjà entrepris des recherches, notamment à Vouvry. La qualité et l'importance des données récoltées par le CREPA dans le domaine de la recherche généalogique ont été un élément déterminant dans le dépôt de ce projet. Après la période de la constitution de ces données, il est en effet temps de les valoriser par l'intermédiaire de projets tels que celui-ci.

    Voici un extrait du dossier envoyé au FNRS :

    « Le thème de la parenté a longtemps été sous-estimé par les historiens, qui se sont plutôt penchés sur l'histoire de la famille nucléaire. Cependant de plus en plus de chercheurs se sont aperçus que des questions fondamentales restaient sans réponse, si le réseau des relations entre parents n'était pas pris en considération. Seule une analyse sérielle des transactions sociales et économiques permet de dépasser le niveau d'une étude partielle, fondée sur des impressions ou des généralisations hâtives. Il semble aujourd'hui nécessaire de placer la question cruciale du rapport de coopération entre parents parmi la multitude de rapports de collaborations ou d'échange que chaque personne noue au cours de son existence. Quelle est par exemple l'influence de la parenté sur l'organisation d'un village, d'une région ?

    Une connaissance plus profonde de l'histoire de la parenté revêt en même temps une importance primordiale pour mieux comprendre l'histoire des rapports entre hommes et femmes. Ces dernières années, l'intérêt pour l'histoire de genre a produit une quantité impressionnante de recherches sans élucider cependant le rôle spécifique des femmes et des hommes dans des sociétés paysannes.

    Le projet Femmes, hommes, parenté et réseaux sociaux dans une vallée alpine: Le Val de Bagnes (VS) entre 1700 et 1900 a pour but d'approfondir ces deux aspects essentiels: à l'aide d'une base de données sophistiquée et de la méthodologie de l'analyse des réseaux. Ce projet de recherche entend contribuer à répondre à deux questions fondamentales:

    1. La parenté représente-t-elle un réseau privilégié d'échanges et de collaborations ? Son importance est-elle plus grande que celle d'autres liens sociaux, tels que le voisinage, l'amitié ou des rapports de clientèle ? Quels autres mécanismes influencent les réseaux sociaux et la formation de groupes solidaires ?
    2. Quel est le comportement social des femmes par rapport à celui des hommes ? Les rapports sociaux des femmes se concentrent-ils davantage sur le cercle des parents ?
    3. Les réseaux des femmes révèlent-ils les mêmes solidarités que les hommes de leur famille (mari, fils) ? Quel rôle assument les femmes dans la constitution de groupes solidaires, de clientèles ou factions politiques ?

     Pour mener à bien ce projet, le CREPA a engagé le chercheur Sandro Guzzi de l'Université de Lausanne et une collaboratrice scientifique en la personne de Mme Christine Payot, historienne. »

    Cette étude, qui a duré quatre ans, a connu un développement sous la forme d’une nouvelle requête au FNS déposée au début de l’année 2009 et portant sur la problématique du territoire et de la construction de l’espace, permettant ainsi au projet initial d’intégrer aussi les données récoltées sur Sembrancher. Cette demande a été acceptée en mai 2009 et les résultats finaux seront présentés au monde scientifique et au public dans le courant de l’année 2012, sous la forme d'une publication.

    agenda

    Prochains événements

    Centre de documentation

    Le CREPA abrite un centre de documentation dans ses bureaux de Sembrancher.

    Cette bibliothèque est ouverte au public.

    Les Amis du crepa

    Vous vous intéressez à l'histoire locale et souhaitez être informé-e-s de toutes les activités du CREPA?

    Rejoignez-nous en devenant membres des "Amis du CREPA". Infos et inscription sur le lien ci-dessous.